Une découverte des textiles: le durable est-il maintenable?

Chaque fois que vous décidez des dernières tendance à acheter, cela ne devrait pas se faire au détriment de l'environnement. OASEAS est en train de créer quelque chose de naturel, sain et fondamental pour les femmes. Une nouvelle façon de consommer durablement, qui devrait avoir un impact positif sur votre garde-robe, votre style de vie, ainsi que sur la planète.

Avant l'explosion de la fast fashion, il y avait environ 2 saisons de mode durable par an. Aujourd'hui, 52 nouvelles collections contribuent à un quantité choquante de vêtements à fabriquer en un an. Les vêtements sont souvent extrêmement bon marché et de mauvaise qualité étant donné que les fabricants utilisent des matériaux de faibles qualité tels que le polyester et le nylon non recyclés. De tels matériaux ne sont pas éco-responsables et n'offrent pas au consommateur une expérience durable. En raison de ces «ingrédients» toxiques, et une fois jetés dans les décharges, ils mettent beaucoup de temps à se décomposer. En fait, un vêtement peut mettre jusqu'à 200 ans à disparaitre, Fermer la boucle fait remarquer.

Passer à des matériaux recyclables signifie réduire le besoin de fabrication de tissus à partir de textiles bruts comme le fil synthétique. Ils économisent de l'énergie et évitent une pollution supplémentaire qui a généralement lieu lors de la teinture et du lavage traditionnels. Le recyclage des matériaux naturels (comme la laine) est un processus de décapage et de déchiquetage des tissus en fibres plus petites. La laine est ensuite décolorée, tandis que le polyester est pulvérisé et fondu en nouvelles fibres. Il y a une demande accrue pour le polyester recyclé , en particulier pour recycler les vêtements de sport, mais les prix de telles initiatives sont encore très élevés. La plupart des pièces impliquent un mélange de matériaux, ce qui conduit à des processus de tri très coûteux et intensifs, poussant les étiquettes de prix à la hausse. Cependant, grâce à des innovations continues, fabricants et ingénieurs explorent de nouvelles technologies pour upcycler et recycler les textiles plus facilement, plus rapidement et le tout en respect avec l'environnement.

OASEAS met à votre disposition des marques qui travaillent avec des matériaux durables, se recyclent et s'éduquent en permanence. Pourquoi? - Parce que devenir plus durable signifie connaître ses tissus et leur provenance. Les marques embarquées utilisent certains des matériaux les plus précieux comme le chanvre, le coton, la laine et l'éconyl.

En matière de textiles durables, le chanvre est un tissu à la hauteur du lin. Il a été filé en fibre pendant des années, ce qui en fait l'alternative parfaite. Le Coton est luxueux mais doit être recyclé par des entreprises qui peuvent se permettre un système d'eau en circuit fermé ce qui réduit la consommation d'eau et évite le gaspillage. Nous identifions ces entreprises et recherchons des mots clés telles que «l'initiative pour un meilleur coton». La Laine et le Cachemire sont encore plus luxueux, créant des articles chauds et de haute qualité qui sont biodégradables. Les marques sur OASEAS qui préfèrent travailler et produire avec de la laine et du cachemire utilisent des traitements éthiques. En effet, nous ne nous impliquons pas avec des entreprises qui nuisent aux animaux dans leurs processus de production. L'Econyl, un textile assez inconnu pour certaines personnes est, quand à lui, du nylon recyclé! Fabriqué à partir d'huile, de filets de pêche, ainsi que d'autres plastiques et fibres recyclés, il offre une réponse durable pour les maillots de bain et autres vêtements. 

Mais quelles sont les choses à ne pas oublier? - Le Bambou, Lyocell, Modal et Tencel. Ce sont des tissus à base d'arbres et d'une qualité exceptionnelle. Dérivés de la pulpe d'arbre et éco-transformés en fibres douces, ils sont une autre alternative étonnante à recycler sur le marché. Mais que faut-il éviter? - Acrylique, polyamide et paillettes. Ces types de matériaux sont fabriqués à partir de combustibles fossiles et, comme toutes les fibres synthétiques, ils libèrent de minuscules microplastiques, lorsqu'ils sont lavés, qui pénètrent dans les systèmes d'eau, s'écoulent dans les océans, créant de nombreux problèmes de santé pour les animaux et les humains. De plus, ces matériaux perdent leur élasticité et leur qualité au fil du temps.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés